» » Ma collaboration avec Sur Le Nuage De Meije

Ma collaboration avec Sur Le Nuage De Meije

SurLeNuageDeMeije Brochure

La créatrice de bijoux et autres fantaisies, Céline – alias Sur le nuage de Meije – lance enfin sa boutique en ligne. C’est par ici → http://surlenuagedemeije.com.

L’occasion pour moi de vous parler de la manière dont je travaille. Ici pour créer l’identité visuelle d’une marque.

MAIS QU’EST-CE QUE C’EST ? L’identité visuelle se définit par les différents éléments graphiques comme le logo, la typo, etc. qui vont signifier l’univers et la personnalité de la marque. En clair, lorsque vous tendez votre carte de visite, on sait que c’est vous !

 1. S’inspirer de l’univers de l’autre

Que ce soit pour votre propre blog ou que vous travailliez pour quelqu’un, l’idée est toujours la même : aller chercher dans son histoire personnelle ou dans celle de l’autre ce qui vous inspire.

Avec Céline c’était facile de trouver l’inspiration. Car tout son projet, ou presque, part d’un amour que l’on partage : les voyages.

La première fois qu’elle m’en a parlé, elle avait en tête d’avoir un petit camion pour parcourir la France et vendre ses créations sur les marchés. Elle a donc commencé par les marchés parisiens.

Vous la trouverez notamment sur celui des Enfants Rouges dans le troisième (autrement pour la suivre et savoir où elle sera au jour le jour, vous pouvez aller sur sa page Facebook).

Elle est donc arrivée avec les images de ses voyages dans ses bagages !

Sur Le Nuage de Meije - Mongolfière - Myanmar
Photo de son voyage au Myanmar

D’où l’idée du motif des montgolfières qui voyagent de sa carte de visite à son site Internet, en passant par les petits carnets qu’on vient juste de faire imprimer.

Sur Le Nuage de Meije-Carnets-FloAza-Illustration

Astuce n°1 : Dessiner des motifs à partir de ce qui vous inspire

2 – Le logo l’image ultime !

L’étape de la création du logo est souvent la plus compliquée. Car il va se retrouver partout et ce devra être l’Image – avec un grand I – qui devra en un coup d’œil refléter tout ce que vous voulez dire !… je sais c’est très dur de se voir résumer à un tout petit mini et unique symbole… donc !

Astuce n°2 : Dédramatiser ! Et tenter de se débroussailler le cerveau souvent trop plein d’idées géniales.

(le votre ou celui de votre interlocuteur… ou les deux !)

Une fois jeter sur le papier toutes vos idées, tentez donc de les regrouper et de dégager les grands axes, les récurrences, ce qui compte vraiment, etc. On gagne toujours à épurer et à jeter le superflu… Ou plutôt gardez les idées qui n’ont pas servies ce coup-ci pour plus tard. C’est comme les épluchures, ça peut toujours servir !  (c’est du graphisme « zéro déchet » ;-).

Avec Céline, le logo est venu une fois le nom trouvé :  Sur le nuage de Meije. Le nuage, pour son côté rêveuse et Meije, c’est son deuxième prénom qui, pour la petite histoire lui a été refusé par la mairie à l’époque comme premier prénom, jugé trop original…

Le M de Meije a donc petit à petit pris la forme d’un nuage… et le logo est né !

FloAza-Illustration-Sur-le-Nuage-de-Meije-Logos

3 – Décliner à l’infini (… et au délà !)

Ce qui est génial pour moi dans cette collaboration avec Céline, c’est qu’elle laisse une vraie place à l’illustration. Ce qui correspond bien à son univers rêveur et poétique.

Donc une fois les premiers éléments définis, le style était trouvé : ligne simple, feutre noir… et rien qu’avec ces éléments, le même motif peut trouver une infinité de déclinaisons.

FloAza-Illustration-Sur-Le-Nuage-de-Meije-Mongolfieres

Et ce même style peut ensuite être appliqué au reste des éléments :

 

Pictogrammes pour le site Internet

Astuce n°3 : Dégager les signes récurrents (ici illustration en ligne noire) pour composer l’univers de la marque

Et voilà ! J’espère que cet article vous à inspiré ou donné quelques idées. Et surtout si vous avez des questions ou des suggestions, n’hésitez pas à les partager à la suite de cet article.

Belle journée à vous !

 

 

 

Répondre